Actualités de l'Hôtel des Etats-Unis Opéra
 

Nos coups de cœur dans le quartier de l’Opéra Garnier
Les 4 expos immanquables à Paris

Mots-clés : visites
  22 Septembre 2022

Pour cette rentrée, Paris vous accueille sous le signe de la culture.
Le programme des musées fait peau neuve et propose une sélection d’artistes que l’on a hâte de (re)découvrir. Allez, on vous montre un aperçu, suivez le guide !

Boris Mikhailov


Connaissez-vous l’histoire de cet ouvrier Ukrainien devenu photographe par hasard ?
C’est celle d’un ingénieur qui, un beau jour, se voit remettre un appareil photo afin de documenter la vie quotidienne de l’usine dans laquelle il est employé. Mais voilà que l’homme prend sa mission très à cœur, et en profite, de retour chez lui, pour photographier sa femme nue. De retour sur son lieu de travail, il développe ses clichés intimes en même temps que ceux de ses collègues ! La direction de l’usine – tout comme le KGB – n’apprécie guère cette prise de liberté et renvoie son employé. Ainsi notre ingénieur inspiré, Boris Mikhaïlov, est devenu photographe !

Du 7 septembre au 15 janvier, la Maison Européenne de la photographie lui consacre une rétrospective autour de 800 images oscillant entre l’humour et le tragique.
Aux frontières de la photographie documentaire, son travail mène une réflexion sur les bouleversements qui ont accompagné l’effondrement de l’Union soviétique et les conséquences, en Ukraine, de sa dissolution.

Témoignant de l’emprise du système soviétique sur son pays depuis un demi-siècle, cet auto didacte construit un récit photographique complexe et puissant sur l’histoire de l’Ukraine qui, à la lumière des évènements actuels, résonne cruellement. 

Maison Européenne de la Photographie
5/7 Rue de Fourcy
75004 Paris
https://www.mep-fr.org/

 

Edvard Munch


Du 20 septembre au 22 janvier, le musée d’Orsay consacre une exposition au célèbre peintre scandinave Edvard Munch.
Trop souvent réduit à une seule œuvre « le cri », son éventail d’œuvres est pourtant aussi intéressant que méconnu !

On retrouve comme point commun à beaucoup de ses œuvres les thèmes de la mort, de l’angoisse et de la douleur, traité avec beaucoup de lyrisme et poésie.  
60 ans de création sont ainsi balayés, présentant une centaine d’œuvres, peintures, mais aussi dessins, estampes ou encore blocs gravés, rendant compte de la diversité de son art.

Musée d’Orsay
1 Rue de la Légion d'Honneur
75007 Paris
https://www.musee-orsay.fr/fr

Frida Kahlo


Du 15 septembre 2022 au 5 mars 2023, le Palais Galliera vous propose de rentrer dans l’intimité de Frida Kahlo avec cette rétrospective mettant à l’honneur, pour la première fois en France, plus de 200 objets personnels provenant de la Casa Azul, la maison où Frida est née et a grandi.

Vêtements, correspondances, accessoires, cosmétiques, prothèses peintes à la main, robes traditionnelles... Ces effets personnels ont été mis sous scellés au décès de l’artiste, en 1954, par son mari le peintre muraliste mexicain Diego Rivera, et ont été redécouverts cinquante ans plus tard, en 2004.

Ainsi, l’exposition nous rapproche au plus près de l’artiste, nous amène à saisir son rapport à l’identité mexicaine, à la politique, au genre ou à son handicap.

Palais Galliera
10 avenue Pierre Ier de Serbie
75016 Paris
https://www.palaisgalliera.paris.fr/

Gerard Garouste


From September 7 to January 2, alongside 120 major paintings, often of very large format, the exhibition Gérard Garouste at the Centre Pompidou grants space for the artist's installations, sculptures and paintings.
It makes it possible to grasp all the richness of the journey of this " intranquille ", whose style is not intended to be seductive but enigmatic. This painting which fears neither aberrations, nor deformations and recompositions of the figure. It is a painting that relentlessly questions, shakes up certainties: a painting that disturbs, but on the mode of a game whose rules would be constantly to reinvent.
Centre Georges Pompidou
19 Rue Beaubourg
75004 Paris
https://www.centrepompidou.fr/fr/